Catégories
que des mots

La Diagonale des Fous, ça saigne…

Une paire de baskets peut-elle cohabiter avec une paire d’escarpins ? Certainement ! Un certain temps…

Par Emmanuel Lamarle.

Catégories
que des mots

LA PLEINE NATURE, C’EST QUOI AU JUSTE ?

J’ai lu un dimanche matin, il y a une paire de semaines, un chouette texte de Cédric Sapin-Defour1 à propos de la manière qu’il a de nommer la nature, sous-entendu le rapport qu’il entretient avec cette même nature, et son évolution au fil du temps – immersion, conquête, éblouissement, pèlerinage, partenariat, amitié, alter ego… Je vous recommande ce long billet (disponible sur son mur Facebook), on sent qu’il y a du vécu et du jus de cerveau qui a coulé. Sans compter l’émotion, celle qui pique et qui éclabousse. Bref, peu après avoir lu Cédric, je suis allé courir sur les contreforts des montagnes chartroussines, sous la pluie, en forêt, seul. Et j’ai pensé à ce rapport à la nature, à la vision de Cédric, à son évolution dans cette vision au fil des ans et des expériences. Et en fonction de la maturité aussi. Et du confinement2 bien sûr. Peut-être que le rapport que l’on entretien à la nature, c’est un peu comme le rhum : d’autant meilleur qu’il est ancien et qu’on est rationné.

Par Emmanuel Lamarle. Photos F.Oddoux.

Catégories
que des mots

Les fakirs de la course à pied !

Du 6 au 8 novembre 2020 s’est déroulée une course, chose déjà incroyable en soi en cette période que les historiens nommeront dans 100 ans « l’année blanche du running », et rendue encore plus incroyable par la nature même de cette course : un 48 heures couru sur tapis roulant. Tut tut tut, non, cher amateur de bouffées d’oxygène non frelaté, d’arêtes effilées comme les carres de tes derniers skis Zai for Bentley1, de sommets vierges comme – heu non, laisse tomber cette image –, ne clique pas sur la croix en haut à droite de cette page, reste encore un peu, tu vas voir, tu vas te marrer. On est quand même en train de parler de gars qui ont passé 48 heures à courir sur un tapis roulant de leur propre chef, sans qu’on les y oblige. Ça a un petit air de La Boétie2 non ?

Par Emmanuel Lamarle.

Catégories
que des mots

FUTÉ COMME UN PUNK OUTDOOR…

La France est de nouveau confinée, et les sportifs outdoor pleurent leur mère. Tous les sportifs outdoor ? Non, un petit groupe d’irrésistibles Gaulois assoiffés de monotraces, cols à 18%, granit surplombant, torrents tumultueux, pipes aussi parfaits qu’un rouleau de Sopalin, résistent une nouvelle fois à l’empêcheur de transpirer en pleine nature. Ode à l’infamie, à la résistance… à la contredanse, aussi.

Catégories
que des mots

Dope & sport : tous des parangons de vertu ?

À performance extraordinaire, suspicions extraordinaires : lorsque les sportifs professionnels explosent les chronos, les records, leurs adversaires, les suspicions de dopage vont bon train. Et si on a l’impression que le dopage est la gangrène du sport de haut niveau moderne, c’est oublier qu’il est né en même temps que le sport, qu’il a été très longtemps totalement débridé, et surtout qu’il n’est pas réservé à l’élite. Le sportif du dimanche n’est pas si blanc qu’il le dit, parfois même à l’insu de son plein gré. Tout est question de curseur, et de savoir où l’on se situe dans l’éventail des pratiques border line, et, in fine, de savoir pourquoi l’on fait du sport.

Catégories
que des mots

LE BLUES DU RATRACK…

Nous, on aime bien son côté gros coléoptère rampant avec ses chenilles. Voire même bousier qui pousse la moitié de son poids devant lui, sauf que là, il ne s’agit pas de déplacer une crotte de gnou mais de l’or blanc.

Catégories
que des mots

Chartreuse Backyard… l’art délicat de la torture

J’ai la larme facile. Ça fait chier, mais voilà, je dois être l’un des rares types à avoir versé ma larmichette lorsque l’Alien est expulsé du vaisseau dans le vide intersidéral à la fin du Huitième Passager, et ne parlons pas de la rafale stoppant Bébel à la fin du Professionnel. Bref, je suis bon public, et pas qu’au ciné. Alors quand lundi 19 octobre à 11 h, mon poulain est parti en boitant pour réaliser son tour de la victoire, j’ai senti de l’humidité perler au coin de mes yeux.

Catégories
que des mots

GR20 express

Du poil, des plumes, des écailles sur le plus célèbre chemin de Corse. Quand tout dérape et que l’on se rapproche dangereusement de « Délivrance » dans la jungle du GR20…

Catégories
que des mots

AU CŒUR DES TÉNÉBRES

Ça s’annonçait comme une grande fête du trail, une virée extraordinaire dans un magnifique désert sud-américain. Rien ne s’est passé comme prévu. Des grains de sable se sont glissés dans l’organisation : une tempête ? Une première édition, c’est comme sa première fois, souvent décevant. D’autant plus vrai lorsque l’on a payé en tant que coureur une somme capable de faire vivre un village du Bangladesh pendant 10 ans. C’est l’histoire d’une dérive, que Joseph Conrad n’aurait pas reniée, une version « d’Au cœur des ténèbres » en roue libre, avec des aventuriers bardés de stickers de sponsors. Voici un récit sans censure, une vision de cet ultra totalement troublée par la faim qui a taraudé les journalistes habitués aux salles de presse feutrées, aux pots de vin et traitements VIP. Quand le terrain vous claque la figure.

Texte + photos : El Gringo F.Oddoux.  

Catégories
que des mots

Le poulet rôti du dimanche midi

Encore une miette, là, dans le coin de l’îlot central. Éponge main droite, torchon main gauche. Elle se penche, son œil vient balayer la surface du plan de travail. Rien. C’est propre, net.